À la rencontre de Michèle Yakice

Hellooo mes amours, j’espère que votre week-end s’est bien passé. Le mien a été super. J’ai eu le privilège d’interviewer cette grande dame de la mode africaine de plus 50 ans dans le stylisme qui n’est plus à présenter Michèle Yakice.

Michèle Yakice

Présentation : Michèle Yakice styliste modéliste, fondatrice de l’école internationale de formation professionnelle MICHELE YAKICE.

Quelles sont vos activités principales?
Nos activites principales sont: -La confection de prêt à porter
-La confection sur mesure
-Le tissage de pagnes traditionnels
-La Formation professionnelle

Comment êtes-vous arrivée au stylisme modélisme?
Après une formation dans les années 70 en France au Lycée Albert de Mum et à la chambre syndicale de la Haute Couture de Paris.

D’où tirez-vous votre inspiration ? De tout ce qui m’entoure, la nature, des images, des couleurs etc…

Combien de collections avez vous à votre actif ? Svp pouvez vous les citer ?
Au moins une cinquantaine. On ne peut pas toutes les citer. Voici quelques unes: N’TCHIMON – LES COULEURS DE LA VIE- L’ELEPHANT D’AFRIQUE- KAMANDJE etc.

L’intervalle de coût de vos articles? Entre 20 000 FCFA et 80 000 FCFA voir même plus. Tout dépend de la qualité du vêtement que la clientèle recherche.

Les avantages de ce métier? Le plaisir de faire ce qu’on aime et de satisfaire la clientèle, la création des modèles inédits, la passion de la modernisation des pagnes tissés.

Les difficultés que vous rencontrez ? La fluctuation exagérée des prix des matières premières avec lesquelles nous travaillons (fils/ tissus/ boutons etc.)

Ce métier nourrit-il bien son homme ? Ce métier nourrit son homme à condition d’être rigoureux dans son travail, patient et surtout à l’écoute de sa clientèle.

Quelques conseils que vous souhaiteriez donner aux débutants?
Une bonne formation de base dans le métier
Une discipline de vie et de travail
Une gestion rigoureuse et une bonne organisation de travail
L’honnêteté dans le travail et surtout une hygiène de vie

1 réflexion sur “À la rencontre de Michèle Yakice”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *