À la rencontre d’Ibrahim Fernandez

Hellooo mes amours, j’espère que vous allez bien. Ça été un honneur pour moi d’avoir interviewé ce talentueux styliste ivoirien en vogue. Je vous laisse le découvrir.

Comment êtes vous arrivé au stylisme?

J’ai débuté en 2013. Cela fait 8 ans maintenant. J’étais étudiant au Maroc. Je suis rentré à Abidjan quand j’ai perdu mon père. J’avais plus de vêtement à me mettre. Je trouvais mes vêtements un peu rétrograde. Ma mère était dans le textile. Donc j’ai décidé de confectionner mes vêtements. Alors je suis allée chez ma mère, j’ai pris des tissus qu’elle vendait. Et je me suis fait aidé par un tailleur de la famille que je connaissais qui etait à Treichville. C’est comme ça que j’ai créé mon 1er vêtement. C’est de la que l’aventure a commencé et je me suis plus arrêté.

D’où tirez vous votre inspiration ?

Je tire mon inspiration du vécu, du textile. Souvent je crée une collection juste en voyant du tissu. Ou pendant mon sommeil, à mon réveil, je pense à une courbe. Je mets sur du papier et après je cherche le tissu qui ira avec. C’est tout un processus. Je suis inspiré par tout ce que je vois. Un tissu peut m’inspirer comme une chanson également.

Combien de collections avez vous à votre actif ? Svp pouvez vous les citer ?

J’ai plus de 5 collections à mon actif (Glam Rock, Tombouctou, Frozen, Woman in the city….)

Nous constatons que vous venez de mettre votre site en ligne pour les achats de vos tenues. Pourquoi la création de ce site ?

J’ai créé le site parce que je sentais que c’était un besoin. Je vends énormément sur instagram et 70% de mes clientes sont à l’extérieur (États Unis, Paris, Canada…) et dans les pays voisins. Pour moi le site est une réelle plateforme. C’est vraiment très important pour l’avancée de mon business. C’était à la demande des clients.

Comment se fait la commande de vos tenues en ligne ?

Ce site n’a rien à envier aux autres sites. Vous achetez avec votre carte visa ou des paiements mobiles locaux. La livraison se fait partout par DHL. Vous recevrez le colis chez vous peu importe où vous êtes. C’est vraiment un site de paiement en ligne complet. Sur le site, j’ai une partie pour être plus près de mes clientes où elles peuvent renseigner leur mensuration parce que nous sommes en Afrique et les femmes peuvent faire du L en haut ou du XL en bas etc…

Le plaisir est de voir dans vos mannequins tout type de forme , est ce une manière pour vous de montrer aux autres que tout le monde peut porter vos tenues ?

Comme vous avez remarqué, je travaille avec toute sorte de femme. Pour moi, toutes les femmes sont belles. C’est pour cela que j’hésite pas à partager sur mon compte instagram les photos de mes clientes parce que ce sont elles qui reflètent la société. Sur mon mur, y’a des femmes qui sont plus size ou fines. J’habille toutes les femmes. Mes tenues sont adaptées à toute sorte de morphologie.

Les avantages de ce métier?

La satisfaction de faire plaisir aux femmes, de voir sur le visage d’une cliente le bonheur, aussi l’approximité que j’ai avec mes clientes. Du coup, j’ai même créé une communauté que j’appelle mes Nandi.

Les difficultés que vous rencontrez ?

C’est juste par rapport au choix des matières. Ici nous sommes beaucoup limités. Il faut souvent voyager pour avoir des tissus. Il faut créer des tissus pour ne pas être en rupture de stock.

Quelques conseils que vous souhaiteriez donner aux débutants?

C’est d’être constant, de beaucoup travailler, se former également et d’avoir un objectif, surtout connaître sa cible. Je pense que peu importe le business qu’on a, il faut connaître sa cible. Je tiens juste à dire merci à ma communauté, à toutes ses femmes qui me soutiennent et qui me suivent. Merci à Dieu et aux Nandi.

Pour toute personne intéressée, vous pouvez aller visiter son site en ligne et voir des tenues magnifiques. Cliquez sur le lien 👇🏾 https://ibrahimfernandez.net/if/

Bonne journée mes saramanis 💋💋💋

Saramaniment Votre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *